La Commission de la productivité se joint à l’appel à la déréglementation

Le document de recherche de la Commission de la productivité sur l’efficacité en santé, déposé aujourd’hui, appelle à la levée des restrictions sur la propriété et l’emplacement des pharmacies communautaires. Il préconise spécifiquement la propriété de supermarché et la co-location.

Il recommande également de modifier les mécanismes de fixation des prix du PBS pour « éliminer les retards dans les processus de divulgation des prix, identifier les moyens d’appliquer une réduction statutaire plus importante aux éléments du SFP lors de l’inscription d’une alternative générique ». autorité. »

Dans la foulée du rapport du National Audit Office australien sur la Cinquième Convention Pharmaceutique Communautaire et de l’appel à la déréglementation de l’examen de la politique de la concurrence, le journal ajoute à la pression sur la pharmacie pendant les négociations de l’accord.

Le document de recherche était fondé sur une table ronde tenue par la Commission avec des experts en politique de la santé en novembre 2014, ainsi que sur des recherches de suivi.

Son groupe d’experts a conclu qu’il y a «beaucoup à gagner» à retirer de la réglementation de la propriété et de l’emplacement les règlements de la pharmacie communautaire, qui limitent l’accès des consommateurs aux services pharmaceutiques et limitent la concurrence dans le secteur.

«Les restrictions sur l’emplacement et la propriété des pharmacies de détail visent clairement davantage à protéger les intérêts des pharmaciens titulaires qu’à promouvoir les intérêts des consommateurs et à maximiser les avantages pour la société dans son ensemble», affirme le rapport.